Plancher Chauffant radiant

Installé sous vos planchers, le chauffage radiant s’impose comme un système intelligent conçu pour optimiser votre confort durant les périodes froides et notamment les hivers rigoureux. Il est utilisé soit comme source principale de chaleur, soit comme dispositif supplémentaire. Et il se transforme également en climatiseur en été. Ses avantages sont alors plus nombreux : il est à la fois esthétique et nullement énergivore.

 

Plancher chauffant radiant électrique ou hydraulique

Votre chauffage plancher radiant est alimenté par l’électricité ou par l’eau. Il a pour principe de chauffer les objets avec lesquels il est en contact et non l’air ambiant. Ce qui vous offre un gain d’énergie, car il n’a pas besoin d’émettre une chaleur aussi élevée que celle d’un autre radiateur pour offrir le confort idéal.

Le plancher radiant électrique est alors alimenté par un système composé d’un câble chauffant, d’une toile en plastique et d’une plaque d’isolation thermo-acoustique. Il produit la chaleur comme une résistance.

Pour sa part, le chauffage plancher radiant hydraulique est constitué de tubes, placés dans une plaque de béton ou un emballage flottant, étant également des isolants thermo-acoustiques. Il est particulièrement recommandé pour diffuser la chaleur aux pompes à chaleur. Il offre l’avantage de pouvoir être rassemblé à d’autres sources de chaleur.

Le plancher chauffant hydraulique a également le privilège de se transformer en modérateur de chaleur en été, quand il est relié à une pompe de chaleur réversible. De surcroît, il est invisible et ne créera alors aucun souci esthétique.

 

Le chauffage plancher radiant pour quel revêtement ?

Le chauffage plancher radiant est surtout installé sous la pierre ou les carreaux. Toutefois, votre revêtement devra être assez fin afin que la chaleur soit partagée d’une manière optimale. Néanmoins encore, avec lui, le choix du revêtement est plus large et dans le domaine de l’habitat, il est souvent installé sous des sols stratifiés, des parquets ou du marbre.

Une installation sous des revêtements sous forme de parquet flottant et de moquette est alors déconseillée, étant donné leur réceptivité à la chaleur. Il en est de même pour les revêtements en bois sensibles comme l’érable. Préférez les bois durs comme le teck et le chêne.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.